Modes sanitaires: « sanctions sévères »

Modes sanitaires: « sanctions sévères »

  • Post Author:
  • Post Category:Economie

ALGER – Le ministre du Commerce Kamel Rezig a mis en garde vendredi à Alger les commerçants dont l’activité est interrompue en raison de l’austérité imposée dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, comme les vendeurs de chaussures, contre les sanctions en cas d’infraction.

Dans un communiqué de presse, M. Rezig a souligné, à l’occasion de la campagne nationale de sensibilisation des commerçants et des consommateurs au port obligatoire de bavardages sur le marché de proximité « Ali Melah », sur le site d’Alger, le 1er mai, que les sanctions à l’encontre des commerçants qui continuent à travailler sous un rideau plus faible ne s’appliquaient pas à la fermeture du local pendant au moins un mois il existe un risque que les coupables soient traduits en justice.

Le grand nombre de commerçants dans le pays, plus de 2 millions d’entre eux, ne permet pas de les contrôler individuellement, souligne le rôle important des citoyens dans cette direction en boycottant des magasins interdits par la pandémie pour préserver la vie des citoyens.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, il a été décidé début mai de fermer plusieurs magasins pour non-respect des mesures de protection: Salles de coiffure, pâtisseries et biscuits traditionnels, magasins de vêtements et de chaussures, magasins d’appareils ménagers, ustensiles de cuisine et textiles, merceries, cosmétiques et parfums.